Conduire dans le brouillard

Conduire dans le brouillard  comment bien conduire ?

Conduire dans le brouillard Par temps de brouillard la visibilité est très réduite

On risque d’être surpris trop tard par la  présence d’un obstacle sur la chaussée comme on peut ne pas être vu des autres usagers

  • Voir et être vu

Pour mieux voir devant et être vu par les autres il faut :

Conduire dans le brouillard

Allumer les feux de croisement et les feux de brouillard avant et arrière

Adapter sa vitesse à la visibilité

Augmenter l’intervalle de sécurité

Feux de croisement

Feux de croisement

Utilisation de nuit : hors et en agglomération, sur route éclairée en continu, si l’éclairage permet au conducteur de voir à une distance suffisante.

Utilisation de jour : hors et en agglomération, par temps de pluie, brouillard ou chute de neige.

Feux de brouillard avant

Feux de brouillard avant

Utilisation de jour : En cas de forte pluie, brouillard ou chute de neige, en complément ou remplacement des feux de croisement.

Utilisation de nuit : Hors agglomération, sur route étroites et sinueuse ils peuvent compléter les feux de route.

Feux de brouillard arrière

Feux de brouillard arrière

 

Utilisation uniquement en cas de brouillard ou chute de neige.

Usage interdit par temps de pluie car trop éblouissants.

Plus de cours ici 

information :

Le brouillard est le phénomène météorologique constitué d’un amas de fines gouttelettes ou de fins cristaux de glace, accompagné de fines particules hygroscopiques saturées d’eau, souvent de taille microscopique, réduisant la visibilité en surface

article : Conduire dans le brouillard