conduire sous la neige – Les conditions

conduire sur la neige

conduire sous la neige et le verglas rendent la chaussée glissante

L’adhérence est très faible

conduire sous la neige
conduire sous la neige

Réduire la vitesse

Augmenter la distance de sécurité

Eviter les accélérations et les freinages brusques

Etre vigilant au niveau des virages et lors de changement de direction

Sur les routes enneigées si l’usage des chaines est nécessaire il faut les monter sur au moins deux roues motrices

Sur le verglas et la neige tassée il faut équiper le véhicule de pneus neige dits thermo – gomme  pour assurer une meilleure   adhérence.

  • Visibilité

La chute de neige diminue la visibilité pour voir et être  vu il faut :

 neige

Allumer les feux de croisement et les feux de brouillard avant et arrière

Et utiliser le système de ventilation de dégivrage et les essuie-glaces si besoin

  • conduire sous la neige  Les Feux

Feux de croisement

Feux de croisement

 

Feux de brouillard avant

Feux de brouillard avant

 

Feux de brouillard arrière

Feux de brouillard arrière

 

Essuie Glaces

essuie glaces

 

Dégivrage 

 

Dégivrage

Il faut éviter de prendre la route si ce n’est pas indispensable

Pour démarrer sur le verglas il faut utiliser la 2ème vitesse puis rouler au pas en agissant avec la plus grande douceur sur le volant le frein et l’accélérateur

Information Par wikipedia.org

La neige (Prononciation du titre dans sa version originale Écouter) est d’abord une forme de précipitation1,2 constituée de particules de glace ramifiées contenant de l’air qui sont la plupart du temps cristallisées2,3 et agglomérées en flocons3, de structure et d’aspect très variables. Mais cette glace solide peut aussi être sous forme de grains : neige en grains et neige roulée. Lors d’une chute de neige, la neige apparaît naturellement dans l’atmosphère par condensation de la vapeur d’eau à saturation, lorsqu’il y a suffisamment de froid et d’humidité, ainsi que des noyaux de congélation. Puis, selon sa structure, elle tombe ensuite plus ou moins vite vers le sol. Sa formation dans l’atmosphère (son état solide dès l’origine) et ses ramifications la distinguent d’autres précipitations relativement voisines comme la grêle ou le grésil.

conduire sous la neige