Conduire sous la pluie Les conditions

Conduire sous la pluie

Conduire sous la pluie

Certains dangers surviennent en début de Conduire sous  pluie

Patinage des roues au moment d’un démarrage brutal

Distance de freinage deux fois plus longue que sur sol sec

Risque dérapage au niveau des virages

Risque d’aquaplaning dans les flaques d’eau

Blocage des roues au moment d’un freinage brusque (sauf véhicule avec abc)

Il devient impératif :

pluie

De réduite sa vitesse

D’augmenter l’intervalle de sécurité

De prévoir une distance de freinage plus importante

Visibilité :

La visibilité est réduite par temps de pluie pour voir et être vu il faut

pluie

Allumer en plus des feux de croisement les feux de brouillard avant 

Actionner les essuie glaces

Utiliser le système de ventilation ou de climatisation pour éviter la buée sur les vitres

Feux de croisement

Feux de croisement

Utilisation de nuit : hors et en agglomération, sur route éclairée en continu, si l’éclairage permet au conducteur de voir à une distance suffisante.

Utilisation de jour : hors et en agglomération, par temps de pluie, brouillard ou chute de neige.

Feux de brouillard avant

Feux de brouillard avant

Utilisation de jour : En cas de forte pluie, brouillard ou chute de neige, en complément ou remplacement des feux de croisement.

Utilisation de nuit : Hors agglomération, sur route étroites et sinueuse ils peuvent compléter les feux de route.

Feux de brouillard arrière

Feux de brouillard arrière

 

Utilisation uniquement en cas de brouillard ou chute de neige.

Usage interdit par temps de pluie car trop éblouissants.

essuie glaces

Tout véhicule automobile pourvu d’un pare-brise doit être muni d’un ou de plusieurs essuie-glaces efficaces permettant au conducteur d’avoir, de son siège, une visibilité suffisante.

Les essuie-glaces doivent pouvoir fonctionner sans intervention constante du conducteur.

 

Tout véhicule automobile pourvu d’un pare-brise doit être muni d’un dispositif de dégivrage et d’un lave-glace.

Ces dispositifs doivent assurer au conducteur une visibilité parfaite et permanente au travers du parebrise.

Cette disposition n’est pas applicable aux véhicules lents dont la vitesse maximale n’est pas supérieure à 30 km/h.

article : Conduire sous la pluie