Stationnement hors agglomération : Les règles d’arrêt et de stationnement

Stationnement hors agglomération

Stationnement hors agglomération

Il est possible de stationner ou s’arrêter sur les accotements (sauf si la signalisation horizontale —  ligne continue — l’interdit). Attention, si la route est à sens unique, tout conducteur ne doit ni s’arrêter ni stationner sur l’accotement en faisant demi-tour, car il serait alors verbalisable pour circulation en sens interdit. Il est aussi possible de stationner ou de s’arrêter dans les emplacements prévus à cet effet sur les grandes routes. Si on ne peut faire autrement que stationner ou s’arrêter hors de la chaussée (le plus souvent en cas d’urgence), il faut dans ce cas-là le faire dans le sens de la circulation en serrant le plus possible le bord droit de la chaussée si celle-ci est à double sens, ou en serrant le plus possible le bord droit ou gauche de la chaussée si celle-ci est à sens unique. Le code de la route prévoit également que ces dispositions peuvent être modifiées par le pouvoir investi de l’autorité de police (en général la commune).

  • Stationner le jour

Stationnement hors agglomération

 

Sur l’accotement droit à condition de ne pas gêner la circulation en empiétant sur la chaussée

Sur l’accotement de gauche s’il n’est pas délimité par une ligne continue et si celui de droite est impraticable

  • Stationner la nuit

stationnement

Sans signaler le véhicule s’il est garé en dehors de la chaussée

Il est impératif d’arrêter le moteur même si le stationnement est pour une courte durée

Hors agglomération, de jour comme de nuit, l’arrêt du vehicule est autorisé sur l’accotement droit de la route, sans empiéter sur la chaussée.

Si toutefois l’accotement droit n’est pas praticable, vous pouvez stationner sur l’accotement gauche.

Si vous stationnez de nuit sur la chaussée, vous devrez allumer vos feux de position.

En agglomeration, dans une rue à double sens vous devrez stationner dans le sens de la circulation (à droite).

Dans une rue à sens unique, si la largeur le permet, vous pourrez stationner à droite comme à gauche.

De nuit, sans éclairage public, vous devrez laisser vos feux de position allumés.

Seul un panneau indiquant le chevauchement d’un trottoir vous autorisera l’accès.